samedi 10 décembre : avec Edouard Nenez au Bar L’été Indien

// décembre 1st, 2011 // Actualités, Concerts 2011

Direction l’Est du Loiret pour ce 5ème concert du What’s my name on Tour avec l’Edouard Nenez Big Band. Concert un peu particulier à plusieurs titres. D’abord, c’est le 1er concert des new Princes of Bretagne. Prince Jakez est parti retrouvé son Alsace natale, il est remplacé au médiator levé par Effello, sosie de Louis Bertignac jeune, tant un niveau du visage et des cheveux que de la dextérité rythmique à la 6 cordes. Ensuite, Châtillon sur Loire et l’Est du département du Loiret, c’est un coin qu’on a souvent pratiqué grâce à nos potos des Excités et on sait que c’est une terre de punk. Un peu comme la Bretagne sans la mer mais avec la Loire.

Edouard à Chatillon sur Loire

Après un voyage sans encombre en pensant aux Princes de Bretagne (on a écouté AC DC en mangeant des gâteaux alsaciens) on a retrouvé les organisateurs et les Nenez à l’heure de l’apéro à L’été indien, bar à la déco mi-Harley, mi-Cherokee où on avait déjà joué en 2005.

On papote de choses (forcément) fondamentales avec Edouard pendant que les copains installent le matos et, après une balance rapide des Nenez, on mange un vrai repas chaud. Il n’y a pas à dire, on Châtillon, on sait recevoir.

Pendant ce temps, le public commence à arriver : jeunes, vieux, enfants, punks, copains, vieilles connaissances et tous les autres, plus de 130 personnes au total.

Pour chauffer la salle, un jeune sonneur de biniou a fait sonner son biniou. Ouverture idéale pour les Princes de Bretagne qui ont balancé un bon set. Le cocktail punk rock et humour de bon goût a été bien accueilli. Le pogo a fait twister un peu les enceintes mais le pack est resté serré et concentré et a su résister aux assauts des crêteux. Effello a passé haut la main ce 1er test scénique et a donc été officiellement adoubé Lucas Maret, et pas Dominique (Dominique l’Adoubé, comprenne qui peut).

On a pris la suite (un de ces 4, il faudra que je trouve une autre formule, mais pas aujourd’hui, je suis crevé) et une fois de plus, les Princes de Bretagne ont dû nous protéger des vagues humaines à l’équilibre instable.

Mais bon, on ne va pas se plaindre, on est un peu responsable aussi parce que pour l’occasion, on avait préparé un set spécial « dans ta face » avec notamment des reprises de notre triumvirat à nous : the Clash, Les Rats,La Souris Déglinguée, ainsi que quelques bonus : Les maudits du Rock des Excités et une nouveauté : Glenda and the test tubes baby des Toy Dolls.

Ca a donné un bon concert, un peu gâché par 2-3 énervés qui ont délaissé la musique pour le fight club. Pour terminer le show, on a été rejoint par Edouard et sa section rythmique pour un Guns of Brixton interminable.

Ensuite, on a discuté avec plein de gens sympas et finalement, on a redescendu la Loire jusqu’à Orléans, abandonnant les Princes aux mains des furieux locaux. Résultat, on a eu le temps de rentrer au local de répétition, décharger le matos, rentrer chez nous et nous pieuter, que les potos étaient encore en train de siroter des mojitos chez les punks bretons du Loiret.

10 000 mercis au team Akoufene pour ce chouette concert. Une pensée émue pour le Prince Jakez. Et beaucoup de tristesse pour notre copain Richard l’Excité qui n’a pas pu venir à cause d’une sale soirée de merde.

Respectez le No man's mand

Le public d'Edouard (merci Effello)

Le public de Brigitte Bop

Organisé par Akoufene asso

Une rponse to “samedi 10 décembre : avec Edouard Nenez au Bar L’été Indien”

  1. meleuc dit :

    mais quel photographe

Postez un commentaire